Supervision de coach par téléphone : tarifs et mode d’emploi


 

La supervision de coach par téléphone est alignée avec la pratique du coaching par téléphone. 

 

De plus en plus de coachs travaillent avec leur clients par téléphone. Ils ont bien raison, cette méthode de travail offre plusieurs avantages :

  • gain de temps et d’énergie (combien de temps passe-t-on, tous, dans les transports en commun ou chacun tout seul dans sa voiture ?)
  • plus facile à prendre un rendez-vous sur des agendas chargés, quand le temps à planifier se limite au temps de la séance, sans les temps de trajet
  • une écoute différente, plus focus, que favorise le téléphone
  • un rythme différent, plus court, donc une séance souvent plus concentrée

 

Quel est l’intérêt d’une supervision de coach par téléphone ?

Un coach a tout intérêt à bénéficier d’un coaching pour lui-même, pour sécuriser sa pratique, affirmer sa déontologie et son éthique professionnelle, continuer à progresser, développer une meilleure conscience de ses gestes professionnels, ajuster ses postures, améliorer ses séances, démêler parfois des jeux relationnels avec le client…

 

Ceux qui pratiquent déjà avec leur membre participant par téléphone ont tout intérêt à se retrouver de temps en temps à la place du participant, à élaborer sur leurs objectifs, accompagnés par un coach superviseur, à la fois tout près au creux de l’oreille et en même temps de l’autre bout de la ligne téléphonique.

 

Cette situation référente de supervision de coach par téléphone, en modélisant ce que le coach pourrait faire lui-même avec ses clients dans la même situation est en soi puissante pour transformer positivement la pratique du coach. Elle lui permet de repérer les possibilités et les limites de l’exercice du coaching par téléphone :

 

  • Elle permet d’apprécier l’impact d’une mauvaise liaison réseau ou de bruits parasites autour du client ou autour du coach ?
  • Comment intégrer ces gènes qui surviennent parfois dans la séance, comment conduire la séance avec succès malgré elles et parfois grâce à elles  ?
  • Comment maintenir le lien, comment être présent aux côtés du participant, alors qu’on ne le voit pas et s’il ne nous voit pas  ?
  • Comment profiter du contact exclusivement auditif, pour augmenter sa concentration, être super attentif à sa respiration et celle du client ?
  • Comment cultiver la présence à soi-même et l’acceptation, pour accompagner la transformation vécue par le client, ici et maintenant, alors que je ne le vois même pas ?
  • Etc…

Osez la supervision de coach par téléphone…

Ceux qui ne pratiquent pas encore le coaching par téléphone avec leurs client et qui passent à côté de tous les avantages que cette forme de coaching offre au coach et au client, peuvent s’y initier en y goûtant dans le cadre de leur supervision. C’est d’ailleurs un excellent thème de séance : « Comment proposer à mes clients qui n’ont pas cette habitude de les coacher par téléphone ? »,  « Comment vendre un coaching par téléphone ? »,  « Comment être à l’aise moi-même et progresser dans cette pratique à laquelle je ne suis pas encore rôdé ? »

 

Comment se passe une supervision de coach par téléphone ?

Personnellement, comme en coaching, je propose au coach une question toute simple pour commencer :  » avec quoi de significativement positif pour vous, aimeriez-vous ressortir de cette séance ? », ou bien « Quels résultats souhaitez-vous atteindre lors de cette séance ? », ou bien encore : « sur quels thèmes aimeriez-vous travailler aujourd’hui… et comment cela se traduira-t-il en termes d’effets positifs pour vous à l’issue de ce travail d’une heure… et à quoi verrez-vous que vous aurez atteint votre objectif au terme de cet entretien ? ». Bref je vous poserai une question de coach, visant à élaborer sur vos objectifs (que vous n’aurez pas besoin de préparer avant la séance, puisque justement un temps sera dédié à cela en début de séance), et expliciter notre contrat de séance de supervision.

 

Ensuite, je vous accompagnerai dans la recherche d’options visant à atteindre votre objectif. Et à l’aide

d’interventions variées, vous aurez probablement la joie de bénéficier de l’effet coaching, c’est-à-dire de sortir de l’espace problème, pour vous retrouver propulsé hors de votre cadre de référence, là où de multiples solutions créatives vous attendent, là où plein d’énergie est à votre disposition. Vous n’aurez qu’à vous baisser pour ramasser les bonnes idées qui ne manqueront pas de vous venir et accumuler l’énergie que vous reverserez sur vos clients au travers de la qualité de votre présence…

 

Toutes les séances ne sont pas l’occasion d’un insight puissant. D’ailleurs certaines séances plus courtes peuvent simplement relever du mentoring, du conseil, ou d’une mini formation sur mesure. Il est intéressant pour vous en effet de pouvoir faire votre marché parmi les idées que peut disposer devant vous un autre coach, sur les différentes façons de s’y prendre avec un client comme le vôtre. Ce sera pour vous une bonne occasion d’apprécier comment on peut changer de posture au cours d’une séance de coaching, sans se prendre les pieds ds le tapis, sans perdre votre client, sans le prendre en charge, sans rentrer ds la confusion des genres.

 

Dans votre école de coaching, et votre fédération, on vous a bien appris que le coach ne donne pas de conseils, qu’il accompagne mais ne guide pas, qu’il privilégie une position basse qui favorise l’empowerment, qu’il n’est ni un psychothérapeute, ni un conseiller expert, ni un formateur, etc… Et c’est très juste. mais le coaching, comme la vie, n’est ni rigide ni exclusif. Au contraire, il est inclusif, à condition de savoir rester clair et propre dans les gestes et postures, de manière à laisser le client parfaitement autonome et acteur de sa séance.

 

Personnellement, je pratique depuis 20 ans, et j’ai eu la chance de pouvoir ainsi commettre toutes sortes d’erreurs dans ma pratique, et j’ai fait la fortune des superviseurs. Cela me permet aujourd’hui, à la tête de toutes ces expériences  diversement réussies, de vous proposer un accompagnement, simple et authentique, chaleureux et dynamique, comme est sensé l’être le coaching.

Une relation vivifiante, asymétrique mais chaleureuse ?
Une relation vivifiante, asymétrique mais chaleureuse ?

Quelles sont les conditions financières d’une supervision de coach par téléphone ?

J’ai parfois entendu des superviseurs indiquer qu’ils pratiquent avec les coachs les mêmes tarifs que ces derniers pratiquent eux-mêmes avec leurs clients. je ne suis pas d’accord avec cela. La supervision devrait valoir beaucoup plus cher ! D’un autre côté, les coachs ne sont pas des grandes entreprises, et pour la plupart n’auraient pas les moyens de se payer de supervision.

 

Aussi, personnellement, je ne fais pas de la supervision une activité lucrative (ce qui fait que je n’en accepte pas beaucoup, n’ayant pas tellement de temps par ailleurs). Mais j’aime à la fois travailler avec des collègues coachs, et contribuer de cette manière au développement de notre belle profession.

 

Par téléphone, je vous proposerai un tarif que vous trouverez très honnête. De plus, je vous proposerai de prendre rendez-vous pour une première séance. A l’issue de cette dernière, si elle vous a été bénéfique et vous a plu, vous la paierez selon les règles dont nous aurons convenu et prendrez rendez-vous pour la suivante. Dans le cas contraire, je ne vous facturerai rien. C’est OK pour vous comme ça ? Au moins vous ne prenez pas de risque, et vous saurez à quoi vous en tenir plutôt que d’y réfléchir 107 ans : un bon échantillon de coaching de coach sera plus éloquent qu’un long discours sur la supervision.

 

  • Quels sont les champs d’une supervision de coach par téléphone ?
  • Quelques éléments personnels sur votre superviseur
  • Supervision de coach par téléphone : Comment gérer le silence au téléphone ?
  • Coacher « à mains nues »

 

Prenez tout votre temps pendant la minute qui vient et contactez-moi 00237 694 794717 quand vous voudrez :-

Commentaires : 0